les villes ont besoin des arbres


Les villes peuvent remercier les forêts pour leur eau - et pour les protéger des inondations.Allez dans l'évier de votre cuisine et ouvrez le robinet. Si vous pouvez prendre un verre, le remplir de liquide frais, et prendre une bonne gorgée, vous pouvez probablement remercier les arbres pour cette boisson rafraîchissante qu'est l'eau. Les villes ont souvent des systèmes d'eau complexes pour s'assurer - peu importe l'heure de la journée ou l'année - que vous avez accès à ce verre d'eau propre. Mais au tout début de tous les tuyaux et de toutes les pompes se trouve une forêt ! La ville de New York est un excellent exemple de la façon de tirer le meilleur parti de la nature. La ville a économisé de l'argent en conservant et en restaurant le bassin versant "Catskills/Delaware", qui fournit 90 % de son eau. En investissant quelque 1,5 milliard de dollars pour protéger le bassin versant boisé, la ville a évité de construire une usine de filtration d'eau et a économisé entre 6 et 8 milliards de dollars.


Les forêts fournissent de l'eau


Le premier rôle d'une forêt dans la gestion de l'eau d'une ville vient de la vapeur produite par ses arbres et sa végétation. L'eau captée, stockée et libérée par le couvert forestier est un facteur important de régulation des précipitations et de l'évaporation des eaux souterraines.Les forêts créent des précipitations qui s'écoulent en aval et approvisionnent les villes en eau douce !Malheureusement, si les bassins hydrographiques forestiers se dégradent, la régularité des précipitations est perturbée et les précipitations deviennent moins prévisibles, ce qui entraîne des périodes fluctuantes d'inondations et de sécheresse.L'impact de la déforestation sur l'approvisionnement en eau d'une ville est devenu évident au Brésil il y a seulement quatre ans. 


Des émeutes ont éclaté à Sao Paulo et dans les municipalités environnantes lorsqu'une sécheresse record a ramené le niveau des réservoirs à seulement 5 %, soit seulement un mois d'approvisionnement pour une région comptant plus de 21 millions d'habitants.La sécheresse a été imputée à la déforestation à grande échelle pour faire de la place à la production agricole dans la forêt tropicale amazonienne voisine. Sans les arbres pour réguler les précipitations, la plus grande ville du Brésil s'est presque retrouvée sans eau du tout.La déforestation a également un impact sur l'approvisionnement mondial en eau. L'abattage d'arbres fait le plus mal à ceux qui vivent à proximité, mais les scientifiques pensent que la déforestation généralisée en Amazonie pourrait avoir un impact sur des régions aussi éloignées que la Californie et même l'Afrique, régions déjà en proie à la sécheresse.


Les forêts filtrent l'eau


Mais le travail de la forêt ne s'arrête pas à aider à générer de la pluie .Une fois la pluie tombée, les arbres stabilisent le sol et préviennent l'érosion. Les systèmes racinaires de la végétation forestière maintiennent le sol forestier, assurant ainsi que les sédiments et autres matériaux ne sont pas emportés dans les systèmes d'eau des villes.Sans cette filtration naturelle, l'eau s'écoulant des robinets serait remplie de ruissellement, ce qui nécessiterait des usines de traitement excessivement coûteuses pour rendre l'eau potable.Par exemple, les incendies de forêt au Colorado à la fin des années 1990 et au début des années 2000 ont détruit d'importants bassins hydrographiques, entraînant des coûts d'assainissement de plus de 25 millions de dollars pour le service d'eau de Denver (USA). Denver a depuis investi dans la protection de ces bassins hydrographiques forestiers contre les feux de forêt et la dégradation.


arbres


Les forêts contrôlent l'eau


Lorsque les forêts prennent toute cette eau, elles jouent un autre rôle vital pour les villes : la lutte contre les inondations.Non seulement les systèmes racinaires filtrent les polluants, mais ils ralentissent aussi l'écoulement de l'eau vers les ruisseaux, les rivières, les lacs et finalement les villes. Les forêts ont besoin de beaucoup d'eau pour pousser, de sorte que l'eau de pluie s'infiltre dans le sol et les arbres absorbent des quantités importantes par leurs racines. Cette absorption ralentit l'eau, l'empêchant de s'écraser en aval et d'inonder les villes en cours de route.L'abattage de grandes étendues d'arbres pour faire place à d'autres utilisations du sol rend impossible l'absorption de l'eau et crée un risque d'inondation beaucoup plus élevé.Peu d'endroits ont connu une situation pire que Jakarta, en Indonésie. Cinquante pour cent du principal bassin versant de Jakarta a été converti en terres agricoles ou en développement urbain. Sans les arbres pour l'arrêter, pendant toute la saison des pluies, l'eau remplit les nombreuses rivières qui traversent la ville de plus de 10 millions d'habitants, obligeant beaucoup d'entre eux à évacuer leurs maisons.


Les forêts, ça compte


Bien qu'entourée de trottoirs, de gratte-ciel et de toutes les commodités nécessaires, la vie dans la ville est considérablement améliorée par l'existence de forêts, à proximité et à distance. Ils fournissent de l'eau potable, réduisent les coûts des services publics et peuvent même sauver des vies et des moyens de subsistance.Et ce ne sont là que quelques exemples de la façon dont les forêts profitent aux villes, mais les forêts fournissent beaucoup plus aux communautés urbaines et rurales partout dans le monde. Ils améliorent l'air que nous respirons, procurent d'innombrables bienfaits pour la santé et favorisent la biodiversité.Donc, si vous voulez continuer à obtenir de l'eau douce de votre robinet, assurez-vous de protéger les forêts de toutes les façons possibles


Alors, convaincu ?! Je vous invite à vous rendre sur cette page afin de découvrir comment Nordic Wood s'assure de la gestion et la plantation d'arbres.


Article suivant : La reforestation ; Une nécessite vitale !